jeudi, mai 19, 2022
AccueilHistoirel’histoire de Joseph Weismann, l’un des derniers rescapés du Vél’d’Hiv, adaptée en...

l’histoire de Joseph Weismann, l’un des derniers rescapés du Vél’d’Hiv, adaptée en bande dessinée

« Il a gardé ce regard d’enfant, ce regard, les souvenirs de ce qu’il a vécu, sont toujours là, et il suffit de pas grand-chose pour qu’il nous les partage ; et moi j’étais sa main pour dessiner tout ça en quelque sorte ». C’est une expérience que Laurent Bidot n’est pas près d’oublier. Avec l’auteur et scénariste de bande dessinée Arnaud Delalande, le dessinateur signe ce roman graphique directement inspiré du livre éponyme de Joseph Weismann, l’un des derniers et rares rescapés de la rafle du Vel’d’Hiv, paru en 2011.

Un ouvrage auquel Joseph Weismann, qui fêtera en juin prochain ses 91 ans, a été étroitement associé : « A chaque fois qu’ils finissaient une page, ils me l’envoyaient. Ils étaient très attachés à ce qu’on colle à la vérité », confie-t-il.

FTR

Joseph Weismann est né le 19 juin 1931 à Paris. Il est l’un des rares enfants survivants de la rafle du Vélodrome d’Hiver commise par l’État français, les 16 et 17 juillet 1942. Lui, ses parents et ses deux sœurs, furent ensuite emmenés vers le camp d’internement de Beaune-la-Rolande. Il a onze ans et réussi à s’en évader avec son ami Joseph Kogan. Charlotte et Rachel, ses sœurs, et ses parents seront déportés peu de temps après à Auschwitz et n’en reviendront pas.

Le rescapé mettra de très longues années à se décider à raconter sa terrible histoire. En 1996, lors d’un colloque à Orléans, une autre rescapée de la Shoah, Simone Veil, lui dit : « Monsieur Weismann, vous avez un devoir de mémoire à accomplir ». Il lui faudra encore un peu de temps pour admettre qu’effectivement son témoignage est une richesse pour les jeunes générations, avant de commencer à aller à la rencontre de collégiens et lycéens pour raconter sa terrible histoire. Puis, quelques années plus tard, de coucher tout ça sur le papier dans son livre Après la Rafle, écrit avec la collaboration de Caroline Andrieu. Son histoire a également inspiré le film de Roselyne Bosch La Rafle réalisé en 2010, avec Mélanie Laurent, Jean Reno et Gad Elmaleh.

J’ai compris, à chacun de mes témoignages, que je faisais quelque chose d’utile. Les blessures ne se refermeront jamais, je ne pardonnerai jamais, je n’oublierai jamais. Mais j’ai le sentiment, très immodeste j’en conviens, du devoir accompli.

Joseph Weismann    

« Après la rafle » – Arnaud Delalande, Laurent Bidot, Joseph Weismann  (CAPTURE D’ÉCRAN FRANCE 3 / Christelle MASSÉ)

Après la rafle – Arnaud Delalande, Laurent Bidot, Joseph Weismann – Editions Les Arènes (128p – 21€)

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires