jeudi, août 11, 2022
AccueilFootballL'UNFP soutient Amine Adli, mis à l'écart par Toulouse

L’UNFP soutient Amine Adli, mis à l’écart par Toulouse

À un an de la fin du contrat d’Amine Adli, Toulouse entend lui trouver une porte de sortie pour éviter de le voir partir gratuitement à l’issue de la saison. Mais alors que le club a déjà reçu deux offres de « top clubs européens », d’après son président, le jeune attaquant les a refusées. Suffisant pour l’écarter jusqu’à la fin du mercato estival.

Une décision actée par Damien Comolli et qui a fait réagir l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) ce jeudi soir. Dans un communiqué, le syndicat des joueurs dénonce la décision du président du TFC. « Amine Adli doit pouvoir exercer pleinement son métier », martèle l’UNFP qui réclame la réintégration immédiate du « pitchoun ».

Avant de détailler les droits du joueur : « Le respect des hommes et des contrats de travail, dont la durée a été déterminée en plein accord entre les deux parties, doit rester la clé de voûte de notre football professionnel […] Jusqu’à preuve du contraire, le joueur doit jouir d’une totale liberté dans ses choix et dans l’expression de son consentement. L’empêcher, pour cette seule raison, de jouer en compétition est donc une entrave manifeste à l’exercice de son activité professionnelle et porte gravement atteinte à sa liberté de travail. »

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires