lundi, août 15, 2022
AccueilFootballChelsea s'impose aux tirs au but contre Villarreal et remporte la Supercoupe...

Chelsea s’impose aux tirs au but contre Villarreal et remporte la Supercoupe d’Europe

Devant 13 000 spectateurs, dans une atmosphère de vrai match de Coupe d’Europe au Windsor Park de Belfast, le Chelsea de Tuchel s’est imposé ce mercredi face à Villarreal au bout du suspense et s’est adjugé la Supercoupe d’Europe (1-1 a.p., 6-5 aux t.a.b.). Kepa Arizabalaga, entré tout spécialement pour la séance de tirs au but, a validé le choix du technicien allemand et a permis aux siens de repartir avec le trophée.

Les hommes de Thomas Tuchel installaient très vite une certaine domination sur la rencontre. Les centres se multipliaient, venus de la droite comme de la gauche, les ailiers et pistons londoniens débordant la défense espagnole. Ainsi, les Blues finissaient par ouvrir le score par Ziyech (27e), sorti blessé à l’épaule 15 minutes plus tard, bien servi par Kai Havertz. Avant ça, Sergio Asenjo sauvait déjà les siens par deux fois sur des tentatives de Timo Werner et N’Golo Kanté. Mais même dominateurs, les Blues s’infligeaient quelques frayeurs : Antonio Rüdiger aurait pu écoper d’un rouge sur un tacle violent (44e) et Alberto Moreno voyait sa reprise de volée fracasser la barre transversale d’Édouard Mendy dans le temps additionnel.

La seconde période démarrait dans un style similaire. Trois minutes que les 22 acteurs étaient revenus que Kai Havertz trouvait déjà le petit filet extérieur de Sergio Asenjo. Et pourtant, les hommes de Tuchel voyaient Gerard Moreno (52e) échouer sur Mendy, qui détournait le ballon sur son poteau après avoir complètement manqué son dégagement. De quoi remettre Villarreal dans la partie et pousser les supporters espagnols à se manifester plus largement.

Plus en confiance et plus étanche défensivement, le Sous-marin jaune se montrait plus dangereux et récupérait le ballon plus haut. Si bien que Gerard Moreno, superbement trouvé sur une talonnade de l’ancien rémois Boulaye Dia (73e), finissait par tromper Mendy, qui jusque-là était en plein bourre. De quoi emmener les vainqueurs de la Ligue des champions en prolongation.

Avec une intensité de jeu bien moindre, tous les organismes n’étaient sûrement pas prêts à encaisser 120 minutes à haut niveau, les occasions se faisaient rares lors des 30 minutes supplémentaires. Seuls Christian Pulisic (100e) et Mason Mount (108e) se montraient dangereux mais ils manquaient de précision ou alors tombaient sur un Asenjo encore impérial. C’est donc aux tirs au but que se jouait le premier trophée européen de la saison.

Dès la première tentative anglaise, Asenjo confirmait sa forme du soir avec un premier arrêt. Mais Kepa, entré dans les derniers instants du match spécialement pour la séance, lui répondait sur le tir d’Aissa Mandi. Pendant quelques minutes, on pensait assister à un remake de la finale de la Ligue Europa qui avait vu le Sous-marin jaune s’imposer après 11 tirs. Mais c’est finalement le portier des Blues qui venait valider le choix de son coach et s’imposait devant Raul Albiol sur la septième tentative espagnole. Chelsea s’imposait alors au bout du suspense et remportait sa seconde Supercoupe d’Europe.

N’Golo Kanté, envergure de capitaine

C’est un N’Golo Kanté taille patron, taille capitaine, qui était sur la pelouse du Windsor Park ce mercredi soir. Porteur du brassard le temps d’un soir en l’absence de Marco Alonso, le milieu de terrain français n’a pas dérogé à son caractère : il n’a pas remplacé ses partenaires ni fait part à l’arbitre de quelques remontrances. Mais comme à son habitude il a été partout, à la récupération, à la construction et (presque) à la finition en début de match. Remplacé à la 65e par Jorginho, il a eu droit à une standing-ovation de ses supporters.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires