lundi, août 15, 2022
AccueilCyclismeRein Taaramäe remporte la troisième étape et s'empare du maillot de leader

Rein Taaramäe remporte la troisième étape et s’empare du maillot de leader

Il était annoncé comme le premier moment fort sur la Vuelta. Le Picón Blanco (7,6 kilomètres à 9,3% de moyenne) n’a pas déçu, lundi, pour la troisième étape de ce Tour d’Espagne. Dans les deux derniers kilomètres, le grimpeur estonien Rein Taaramäe (Intermarché-Wanty-Gobert) a pris le meilleur sur Joe Dombrowski (UAE Team Emirates) et Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) à moins de 1,5 km du sommet. Coup double pour le vétéran de 34 ans qui s’adjuge également le maillot rouge de leader, dix ans après sa première victoire d’étape sur la Vuelta. Elissonde, troisième sur la ligne, est son nouveau dauphin au général.

Du côté des favoris, le rythme s’est lui aussi accéléré sous l’impulsion de la Bahrain-Victorious. Rapidement laissé seul par ses coéquipiers de la Jumbo-Visma, le Slovène Primoz Roglic a tenu le choc avec le reste des autres favoris même s’il a dû laisser filer son maillot. Une montée courte et explosive avec de gros pourcentages qui a fait craquer Romain Bardet (Team DSM) – désormais 14e au général à 1’16 » – ou encore le champion olympique Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers) – 27e à 2’15 » – tous les deux à plus de deux minutes du vainqueur du jour.

Dans un scénario classique d’étape avec une seule montée de première catégorie au programme dans le final, une échappée de huit coureurs s’est rapidement détachée dans les vingt premiers kilomètres. Une configuration idéale pour arriver au pied de la dernière difficulté du jour, le redoutable Picón Blanco (7,6 km de montée à 9,3% de moyenne) avec près de quatre minutes d’avance. Parmi les coureurs à l’avant, trois ont déjà eu l’honneur de lever les bras sur les routes ensoleillés de la Vuelta : l’Estonien Rein Taaramäe (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) et les deux Français Kenny Ellissonde (Trek-Segafredo) et Lilian Calmejane (AG2R Citroën Team). 

Etapa 3 – Stage 3 | #LaVuelta21

Vive el último kilómetro de la victoria de Rein Taaramäe en el Picón Blanco gracias a @CarrefourES
Live the last km. of Rein Taaramäe’s solo victory to take the lead at Picón Blanco thanks to @CarrefourES#CarrefourConLaVuelta pic.twitter.com/COw2SIGywN

— La Vuelta (@lavuelta) August 16, 2021

Tout s’est enfin décanté à l’approche des vingt derniers kilomètres. L’Albigeois de 28 ans a commencé par placer une première banderille à 14 kilomètres de l’arrivée, avant de se jauger aux premiers pourcentages du Picón Blanco. Un coup d’épée dans l’eau avec une vingtaine de secondes d’avance sur le reste des échappées et moins de quatre minutes d’avance sur le peloton. À l’expérience, Rein Taaramäe a pris le dessus à moins de 1,5 km kilomètre de l’arrivée sur les deux autres grimpeurs expérimentés du groupe, Kenny Elissonde et l’Américain Joe Dombrowski (UAE Team Emirates), déjà vainqueur d’étape sur le Giro cette année.

Dix ans après sa victoire d’étape sous les couleurs de la Cofidis, l’Estonien de 34 ans a fait coup triple avec un troisième succès en carrière sur un Grand Tour, le maillot de meilleur grimpeur et celui de leader de la Vuelta. « J’avais une bonne forme en ce moment. Hier soir, on s’est parlé avec mon directeur sportif et il m’a dit qu’on allait chercher la victoire d’étape et pourquoi pas le maillot rouge […] J’y ai cru parce que je l’ai déjà fait. J’ai 34 ans, il me reste plus beaucoup d’années pour réaliser ce genre de choses. J’ai beaucoup rêvé de porter un maillot de leader sur un Grand Tour et maintenant je vais le savoir dès demain ».

Clasificación tras la etapa 3 | GC after stage 3 #LaVuelta21

Top 10

+ info https://t.co/7s84I3FjHm pic.twitter.com/SvEmHjC18p

— La Vuelta (@lavuelta) August 16, 2021

Chez les favoris, le double vainqueur en titre de la Vuelta, Primoz Roglic, septième de l’étape à 1’48 », est désormais troisième à trente secondes de Rein Taaramäe. Derrière le reste des favoris, à l’exception de Romain Bardet, Richard Carapaz ou encore Guillaume Martin (34e à 2’30 ») s’est neutralisé avec Alejandro Valverde (Movistar Team) et Egan Bernal (Ineos Grenadiers), respectivement septième et neuvième à 57″ au général. À noter, la deuxième position de Kenny Elissonde et la quatrième de Lilian Calmejane, avant une étape de plat, mardi, sur le plateau arragonais.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires