mercredi, août 10, 2022
AccueilActualitéla France place le Maroc et l'Algérie sur sa liste rouge

la France place le Maroc et l’Algérie sur sa liste rouge

Les deux pays sont frappés par de nouvelles restrictions par les autorités françaises. Leur couleur passe d’orange à rouge sur la carte du gouvernement. Est-ce que cela change quelque chose pour les voyageurs ?

De l’orange ils passent au rouge. Le Maroc et l’Algérie étaient considérés comme «pays dans lesquels on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants». Ils sont désormais placés dans la troisième catégorie de la classification du gouvernement français, de couleur rouge.

Elle regroupe, selon les autorités françaises, les «pays dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants». Cela s’accompagne par l’entrée en vigueur de nouvelles mesures pour les voyageurs en provenance et à destination de ces deux pays. Pour autant, les voyageurs vaccinés peuvent toujours s’y rendre sans trop de tracas.

Pas de changement pour les vaccinés

Pour aller au Maroc, ces derniers sont soumis aux mêmes conditions que lorsque le royaume était classé orange : certificat de vaccination, test PCR négatif datant de moins de 48 heures avant l’embarquement et fiche sanitaire. Pour le retour en France, il ne leur sera demandé que le certificat de vaccination.

Les non-vaccinés, en revanche, ne pourront plus rejoindre le Maroc pour du tourisme. Ils devront en effet prouver un motif impérieux pour pouvoir y voyager. Les Français déjà sur place sont autorisés à rentrer dans l’Hexagone à condition de présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures avant leur vol, effectuer un test antigénique à leur arrivée à l’aéroport, et se soumettre à une quarantaine de dix jours contrôlée par les forces de sécurité.

Les mêmes restrictions frappent les non vaccinés souhaitant se rendre ou rentrer d’Algérie. Les voyageurs vaccinés doivent respecter les conditions de voyage imposé par les autorités algériennes, soit présenter un test PCR négatif de moins de 36 heures et effectuer un test antigénique à l’arrivée sur le sol algérien. Pour le retour en France, là aussi, le certificat de vaccination est suffisant.

Dans les deux pays, le tourisme est de toute façon entravé par une série de restrictions sanitaire. À commencer par le couvre-feu, en vigueur de 21 heures à 5 heures au Maroc et de 20 heures à 6 heures dans certaines régions d’Algérie. Selon l’université John Hopkins, un tiers de la population est entièrement vacciné au Maroc alors qu’en Algérie, la couverture vaccinale n’atteint pas les 2% de la population.

EN VIDÉO – LA CAPITALE DU TOURISME, MARRAKECH, À BOUT DE SOUFFLE AVEC LA CRISE SANITAIRE

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires