dimanche, octobre 2, 2022
AccueilCyclismele revenant Fabio Jakobsen frustre Arnaud Démare sur la 4e étape

le revenant Fabio Jakobsen frustre Arnaud Démare sur la 4e étape

Un sprint massif était attendu pour cette quatrième étape de la Vuelta et il a sans surprise bien eu lieu, mardi 17 août, dans les rues de Molina de Aragon. Et à ce jeu-là, le sprinteur Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick-Step), deuxième à Burgos dimanche, a devancé le Français Arnaud Démare (Groupama – FDJ) et Magnus Cort Nielsen (EF Education – Nippo). Coup double pour le revenant néerlandais de 24 ans avec une troisième victoire sur un Grand Tour – deux en 2019 et une cette saison sur la Vuelta – et le maillot vert à la clé. C’est sa troisième victoire cette année, et la première en World Tour depuis son très grave accident au Tour de Pologne en 2020.

Un final où le leader du classement général Rein Taaramäe (Intermarché – Wanty Gobert) a chuté dans les trois derniers kilomètres. Pas de conséquence majeure cependant puisque l’Estonien est crédité du temps du vainqueur et conserve donc sa tunique rouge dans une étape qui n’a pas vu de favoris être piégés.

Jusque-là, tout était bien calme pour la première de deux journées au profil semblable sur les routes de la Vuelta. Un scénario cousu de fil blanc sur un tracé relativement accidenté et truffé de faux-plats à travers le plateau arragonais. Parti dès les premiers kilomètres dans une échappée vouée à s’éteindre, le trio espagnol composé d’Angel Madrazo et Carlos Canal de la formation Burgos-BH et du Valencian d’Euskaltel Joan Bou, n’a pas réussi à tenir tête au peloton sur les interminables lignes droites. 

Reprise dans les quinze derniers kilomètres, l’échappée a alors laissé les équipes de sprinteurs s’exprimer. Fin du suspense, les formations ont alors étiré le peloton de chaque côté du bitume sous un soleil de plomb. Le début des hostilités et d’une nervosité ambiante parmi le peloton, à l’image de la chute de Taaramaë.

Etapa 4 – Stage 4 | #LaVuelta21

Vive el último kilómetro de la victoria de @FabioJakobsen gracias a @CarrefourES
Live the last km. of Fabio Jakobsen’s victory thanks to @CarrefourES#CarrefourConLaVuelta pic.twitter.com/R2UG5wdW4t

— La Vuelta (@lavuelta) August 17, 2021

Dans l’emballage final, le train de la Groupama-FDJ pour Arnaud Démare n’a pas flanché jusqu’au dernier relais de Jacopo Guarnieri, dépassé par plusieurs sprinteurs sur sa gauche. Une erreur fatale pour son leader, alors obligé d’anticiper son sprint avant la dernière ligne droite. Une aubaine pour le Néerlandais Fabio Jakobsen, plus vif sur les 200 derniers mètres pour créer la sensation et revenir au premier plan.

Personne n’aurait pu prédire cela il y a un an tout juste. Le 5 août dernier, le sprinteur en vogue de la Deceuninck Quick-Step avait été poussé violemment dans les barrières par son compatriote Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) à l’arrivée de la première étape du Tour de Pologne. Un choc à la fois visuel et psychologique pour le jeune Jakobsen, victime de très nombreuses fractures au visage et nécessitant, en tout, 130 points de suture. Après huit mois de reconstruction et de rééducation, le Néerlandais était remonté sur un vélo et avait définitivement repris sa vie de cycliste professionnel à la mi-avril au Tour de Turquie. 

Etapa 4 | Stage 4 #LaVuelta21

Top 10

+ info https://t.co/7s84I3FjHm pic.twitter.com/DMrIlklelD

— La Vuelta (@lavuelta) August 17, 2021

« Aujourd’hui c’est un rêve qui devient réalité. Ça a été un long parcours pour revenir, il y a beaucoup de gens qui ont y cru en moi, c’est un peu leur victoire : docteurs, chirurgiens, ma seconde famille qu’est l’équipe. C’est vraiment une victoire de famille, a expliqué le coureur néerlandais au micro d’Eurosport après l’arrivée. On savait qu’il y allait voir cette petite bosse, j’ai réussi à trouver l’écart pour pouvoir rentrer. À la fin, j’ai pu déborder Arnaud Démare, j’avais juste un petit plus de jambes que les jours précédents ». Un retour sur le devant de la scène pour un Fabio Jakobsen dont l’avenir au plus haut niveau était incertain et une revanche sur la vie de taille XXL.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires